Communiqué à la presse

0
240

„Incitation à la haine à l’égard des étrangers vivant au Grand-Duché ou

installés au Grand-Duché,…..“,

 

c’est en ces termes accusatoires que le Parquet

m‘a cité devant le Tribunal correctionnel à l’audience du 2 mai prochain à 15.00

heures , salle TL. 1.10, bâtiment TL 1 ier étage.

Je doute que la raison de ma poursuite par le Ministère Public ait été le souci

de remplir sa mission, à savoir, exercer dans l’intérêt de la société, le respect

des règles pénales aux fins de protéger ses membres contre les atteintes de

celles-ci (cf. Pierre Pescatore, introduction à la science du droit, 2009, page 372)

J’ai plutôt la conviction qu’il est mû par de forts sentiments de haine et

d’aversion instigués et entretenus contre moi depuis ma première

condamnation par l’entier appareil judiciaire y compris le Parquet, les

Magistrats ainsi que le Conseil de l’Ordre des avocats et même une bonne

partie de ces derniers.

Ce procès sera d’un intérêt national et même universel, vu qu’au-delà de mon

sort personnel, la Justice est appelée à statuer sur un des principes essentiels

constitutifs d’un régime démocratique à savoir l’existence et le respect de la

liberté d’expression proclamée et protégée tant par notre Constitution que par

les diverses Déclarations et Conventions des Droits de l’Homme.

Ce procès devrait donc vous intéresser au plus haut degré, vu que de par votre

profession, voire même mission, vous vous trouvez en première ligne de mire

quant au danger et aux conséquences néfastes d’une éventuelle décision

judiciaire, qui, par une interprétation tendancieuse, aboutirait à une

insupportable restriction de ce principe essentiel, fondement indispensable de

toute démocratie.

Je vous informe que j’ai choisi Me. Marguerite BIERMANN, avocate à la Cour,

pour assurer ma défense.

Tétange, le 24 avril 2016

Pierre Peters

Maître en sciences économiques

Maître en droit

Conseil fiscal

Titulaire des CCDL (Affekotendiplom)

L-3770 Tétange

E-Mail: paerd@pt.lu